Rouge Sang - Pierre Capperon
        
Rouge Sang
Séjour dans un abattoir :
Le lent ballet des toros et bovins abattus, pantins flasques et lourdauds,
manipulés, émasculés, cisaillés, tranchés, dépecés, évidés, morcelés...
Et sur le sol de l’atelier :
Le spectacle de tableaux écarlates, d’une beauté violente,
mélanges gluants de sang, d’humeurs et de lymphe ;
peintures fugaces bientôt lavées à grande eau,
comme pour effacer le souvenir d’une vision
qui nous répugne et nous fascine.

"Mais sur le tableau c'est la plaie qu'on regarde,
cette ouverture entre les flancs du Christ,...
Alors pourquoi les deux grandes attractions de la photographie
ne seraient-elles pas le sang et le déchet?"
in L'image fantôme,Hervé Guibert

Top